CYBEX Platinum
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX

Butterfly

Fashion Collection

Des tons de bois sombres rencontrent une flore et une faune kaléidoscopiques, le style Ralph Lauren rencontre la sagesse d'Hemingway. Pour la nouvelle Collection Fashion PRIAM, les opposés s'attirent et convergent dans le meilleur des deux mondes. Les papillons lumineux se sentent chez eux sur le paysage de camouflage, et contrastent vivement avec le modèle dominant de la poussette : visuellement parlant, un objet camouflé dans la jungle urbaine !

Voir la vidéo
video
video
video
video
video
Urban

Street

Poetry
Text par : ulf lippitz

Une nouvelle classe sociale émerge dans des villes prinipales à travers le monde - la " Classe S(tyle)" Pour ce groupe, composé de personnes éclectiques, l'identité n´est plus à propos de l'origine sociale, de l´argent ou du fait d'avoir un diplôme universitaire. Il est maintenant question de goûts, de style et de la façon de vivre sa vie quotidienne. Ce sont les choses qui vous distinguent. Cette philosophie est autodidacte, collectivement cultivée et développée grâce à une immersion dans de multiples formes culturelles comme l'art, l´architecture et la littérature. Ils vivent selon le code suivant : "s´habiller comme JFK, parler comme Hemingway, travailler comme Ralph Lauren, faire la fête comme Gatsby". Ces hommes et ces femmes urbaines ont un profond respect pour le patrimoine culturel. Ils apprécient de voir un groupe Indie dans un club underground, lisent des livres d'époque qui ont été manipulés de nombreuses fois et apprécient l'art en dehors des musées comme sur un mur ou au magasin du coin.

Text par : ulf lippitz

Les membres de cette classe soucieux de leur style utilisent Internet pour rechercher de nouvelles pépites. Pour eux, les galeries du monde sont juste à un clic d´Instagram et ils passent au crible SoundCloud pour les musiques de demain. Les blogs design permettent de découvrir les dernières innovations de Tokyo ou d'Helsinki et leur donnent des idées sur la façon de créer leur propre espace unique afin de refléter leur vraie nature. Depuis que le cyber-univers est à portée de clic, il semble que les membres de la nouvelle "Classe S" n'ont pas à quitter leurs appartements pour suivre le rythme avec les dernières tendances. Mais il faut plus qu'un canapé et un ordinateur portable pour expérimenter la poésie urbaine de l'espace qu'ils habitent. Le café du coin est la caisse de résonance, le trottoir la passerelle et le quartier cool local une extension de la salle de séjour, avec un flot d´amis qui vont et viennent. C´est la culture de la conscience : devenir une meilleure personne sans avoir l´esprit fermé avec une vie alternative. Quatre villes clefs mènent la danse pour changer le status quo.

TO
KYO

L´équivalent à Tokyo du quartier Berlinois SO36 est le code postal 150-0034. Il s´appelle Daikanyama, le noyau de style et de design de la capitale japonaise. Les vélos de course Française et Italiens voltigent sur les trottoirs et dans les petits ateliers, les jeunes tailleurs produisent des jeans sur-mesure. Dans les bars, les clients feuilletent des magazines japonais vintage et certains magasins de mode se transforment en galeries, présentant des oeuvres d'artistes émergents. Pâtisseries, disquaires, fêtards : aucun ne manque à Daikanyama. Ce qui explique que la scène du club dans le film "Lost in Translation" a été filmée dans Daikanyama. Vous ne trouverez pas plus en vogue !

PA
RIS

Pendant longtemps, le Marais était une partie cachée de la ville. Dans le troisième arrondissement, vous vous promenez à travers des ruelles étroites, un labyrinthe de rues entrecoupées de petits carrés qui ont fini par devenir une ville dans la ville. Aujourd'hui, les entreprises familiales juives, les jeunes designers et les "Familles chics" peuplent les bâtiments, parfois déformés, au fond desquels bars à cocktails ou magasins de meubles originaux leurrent les passants de la rue. Au Nord, le quartier se fond dans le dixième arrondissement, avec ses nombreux bars et restaurants sur le canal Saint-Martin. En été, des groupes élégamment habillés s´installent pour grignoter un bout de fromage, boire du vin et discuter de leurs derniers projets de shooting photo. Très chic.

NEW
YORK

La série à succès "Girls" a prouvé ce que les habitants savaient déjà : les personnes vraiment cool, à la Lena Dunham, traînent en ville dans Bushwick ainsi que dans Williamsburg. Bedford Avenue est encore rempli de cafés branchés, de Beer Garden Allemand et de cafés cosy. Dans ce quartier, vous pouvez vous déplacer vers une immense file devant le club berlinois Berghain. Il y a énormément de T-shirts funky avec des imprimés uniques, des tatouages et encore plus de tatouages et enfin des barbus finement peignés - bien que la scène a déjà déménagé au coeur de Brooklyn. Et Manhattan ? Complètement mort.

BER
LIN

À Mitte et Prenzlauer Berg, les trendsetters Italiens, Américains, Australiens et Israëliens se réunissent avec les Allemands de Frisian Islands, Swabia et Saxe (et un ou deux réels Berlinois) pour travailler sur de nouvelles idées et des aspirations innovantes. Ils communiquent tous en Anglais, la langue qui unit le monde. Ici, la vie multiculturelle authentique rencontre la créativité pétillante. Ce mariage d'idées s´étend des blogs food vegan vers des boutiques de streetwear avant-garde avec un design Allemand vintage. Il n´est donc pas surprenant que, dans le triangle entre Oranienstraße, Landwehrkanal et Sonnenallee, il y ait maintenant plus de cafés que de supermarchés. Les anciens quartiers ouvriers sont devenus des quartiers réellement stylés - heureusement sans exclusivité, mais plutôt avec une communauté forte.

CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Platinum Butterfly Collection
CYBEX Bohemian Elegance
CYBEX Bohemian Elegance
CYBEX Bohemian Elegance
CYBEX Bohemian Elegance
Bohemian

Elegance

Une mobilité urbane redefinie

Express
yourself

Voir et être vu : marcher, rouler et poser. De nos jours, la poussette n'est plus seulement un moyen de transport pour aller d'un point A à un point B. C'est désormais également un moyen d'expression de son style, de son mode de vie. C'est le symbole du statut bohème interculturel, dont les représentants préférent passer du temps dans de jolis quartiers de villes dynamiques, plutôt que de mettre sur pieds une poussette à la notice incompréhensible. A une époque où tout se fait en un clic et où l'on attend d'un produit qu'il fonctionne simplement, rapidement et joliment, la nouvelle MIOS resplendit comme le produit extrêment maniable s'intégrant avec élégance et légèreté à vos promenades en ville. C'est ici l'histoire des parents bohèmes vivant leur quotidien comme ils le souhaitent, même avec enfants, et toujours sous le signe de la liberté d'expression !

Dancing
in the street

"Tout ce dont nous avons besoin c'est de musique. De danser dans les rues ! Bruit, couleurs, animation – passer l'après-midi à rechercher les petites perles dans les boutiques vintages d'à côté puis rejoindre ses amis pour un verre de début de soirée. Ils sont jeunes. Ils sont vivants. Ils profitent du moment. Avec David Bowie dans leurs oreilles et le rythme dans les pieds, ils dansent dans les rues. Rien ne peut les arrêter. Avec ou sans enfant. Toujours fidèles au principe : "Profitons de l'instant présent !"

The easy way
of life

L'artiste Erwin Wurm a une fois déclaré "L'humour est une arme." Il ne faut pas trop se prendre au sérieux. Vivre sa vie sans preoccupation et prendre les choses avec légèreté. Les parents bohèmes se plaisent à silloner le coeur de ville, repérant les plus beaux endroits et les points de vue les plus impressionnants sur le chemin des expositions dédiées aux derniers artistes en vogue. Suivant le chemin de l'art moderne, la MIOS s'adapte parfaitement à son environnement. Qu'elle se faufile dans les petites rues étroites ou défile sur les sols brillants des galeries, le héro urbain surmonte aisément tous les obstacles de son quotidien avec la poussette MIOS.

Forever
now

Les mots de Karl Lagerfeld sont les suivants : "La mode n'a pas de fin. Même lorqu'une mode n'est plus à la mode, elle est déjà de nouveau à la mode." Le style intemporel est parfaitement représenté par la MIOS. Une élégance incontestable qui rend jalouses toutes les tendances à courte durée. Le style est une question d'attitude et de mode vie. L'élégance bohème émerge de ce mode de vie luxueux implicite. Musique, art, mode ; tous ces éléments autour de l'expression de soi fusionnent pour créer une représentation parfaite de leur mode de vie. C'est la celebration du moment présent, une harmonie avant-gardiste entre nos modes de vie internationaux.

video
CYBEX

Newsletter

Rester en contact avec la Famille CYBEX